Rencontres Icarus 2016

Publié le

Rencontres Icarus 2016

Par Le Projet Icarus.

Les Rencontres Icarus auront lieu les 14, 16 et 17 octobre 2016 dans différents lieux autour de Paris.

Ces rencontres seront une première occasion de se retrouver, d’observer et de réfléchir ensemble à ce que nous avons mis.e en place, à là où nous en sommes et ce vers quoi nous aimerions aller.
 
Le principe de ces rencontres c’est que chacun.e des participant.es qui le désire établira le programme en proposant un atelier-discussion qui lui tient à cœur ou lui parait nécessaire.
 
Le thème principal de ces Rencontres Icarus pourrait être justement:
« comment on se rencontre ?« 
ou
« comment on se relie les un.es aux autres ?« 
 
Ces rencontres seront l’occasion de questionner ensemble et en partant de nos vécus quotidiens:
« comment relier le soin de soi aux transformations collectives ? »
 
Elles s’articulent autour de 3 axes thématiques:
  • Où en sommes-nous ?
  • De quoi avons-nous besoin ?
  • Où allons-nous

Où en sommes-nous ?

 

Vendredi 14 Octobre 2016 de 17h00 à 19h00

 
Où on en est chacun.es dans nos vies, dans nos collectifs ?
Où en sont les groupes Icarus et allié.es ?
Où on en est depuis la première brochure traduite (en 2012) ?
Ce sera aussi l’occasion de se présenter, de présenter ces rencontres et les ateliers-discussions que nous pourrions faire ensemble, chacun.e peut venir en proposer qui lui tient à cœur.
 
  • à La parole errante 
9, rue François Debergue
93100 Montreuil

De quoi avons-nous besoin ?

 

Dimanche 16 Octobre 2016 de 17h à 19h00

 
De quels liens entre nous ? De quel soutien et quelle solidarité on a besoin ? Comment on s’organise ? Quels sont les outils, connaissances et pratiques à notre disposition ? Que se soit pour prendre soin de soi, communiquer ou faciliter les transformations.
 
Dans plusieurs lieux :
 
  • Le rémouleur

Un local-bibliothèque auto-organisé de lutte et de critique sociale

106, rue Victor Hugo 93170 Bagnolet
M° Robespierre ou M° Gallieni

infokiosques.net/le_remouleur

  • Le café pas si loin (pantin)
Un petit café associatif qui a accueilli le café des voix
 

1, rue Berthier / 93500 Pantin
Métro: Ligne 7 Aubervilliers-Pantin Quatre-Chemins

www.leslaboratoires.org/date/le-cafe-de…

  • La chaudière (paris 18ème)

86 rue du Poteau 75018 Paris

M°: Porte de Clignancourt ou Jules Joffrin

 
  • Le café-librairie Michèle-Firk (Montreuil)
    à La Parole errante à la Maison de l’arbre
    7/9  rue François Debergue
    93100 Montreuil
 
Tous ces lieux sont au rez-de-chaussé et accessible en fauteuil

Où allons-nous ?

Lundi 17 octobre 2016 de 15h00 à 17h00

 
Qu’est-ce qu’on imagine pour la suite ? Qu’est-ce qu’on a envie de mettre en place ?
Comment on se relie aux autres réseaux et groupes d’entraide ? Au congrès mondial ?
 
  • Aux laboratoires d’aubervilliers
41, rue Lécuyer
93300 Aubervilliers

M°: Ligne 7 Aubervilliers-Pantin Quatre-Chemins (sortie Avenue de la République, côté des numéros impairs)

Bus: 170, 150, 152, 249

Un infokiosque sera accessible lors de ces rencontres, où vous pourrez trouver toutes les brochures disponibles sur ce site, et peut-être quelques surprises inédites…

Autres rendez-vous informels

Samedi 15 Octobre 2016

 
Sera l’occasion de se voir informellement , de dériver dans Paris ou de participer à L’existrans 2016 qui partira à 14heures
 

Dimanche 23 octobre à 14h00

Ce sera plutôt un moment de célébration à la suite du 8éme congrès mondial sur l’entente de voix ( http://paris2016.revfrance.org/accueil ) ,
on propose un pique-nique végan (chacun.e est invité à apporter et partager un plat, une tarte, une salade, une histoire, une chanson…etc. n’importe quoi de délicieux et de convivial )
 
Toutes les précisions utiles se trouverons sur cette page

Cagnotte icarus

On s’organise le plus possible avec des échanges, des dons et de la débrouille. On est tous.tes bénévoles dans l’histoire et plutôt dans des situations précaires. On a donc mis en place une cagnotte pour faciliter les contributions à distance:

https://www.leetchi.com/c/cagnotte-de-projet-icarus

Tout don (même infime) est le bienvenu et si vous pouvez nous aider à faire tourner ce lien ( même à la dernière minute et même un peu après ) c’est tout le projet icarus qui avance grâce à vous.

 

Pour Rappel :

Projet Icarus ?

Le projet Icarus est un réseau de soutien et de partage par et pour les personnes dont les manières d’expérimenter le monde sont souvent diagnostiquées comme des maladies mentales. Nous mettons en avant la justice sociale en encourageant les pratiques d’aide mutuelle qui reconnectent guérison et libération collective. Nous nous transformons nous-mêmes en transformant le monde qui nous entoure.

______________________________________________________________________

Le projet Icarus cherche à dépasser les limites d’un monde déterminé à étiqueter, catégoriser et trier les comportements humains. Nous envisageons une nouvelle culture qui donne l’espace et la liberté d’explorer différents états, et qui reconnaît qu’une crise (breakdown) peut devenir un passage (breakthrough).

Nous voulons créer un langage qui soit si vaste et si riche qu’il puisse exprimer l’infinie diversité des expériences humaines. Nous demandons plus d’options dans la compréhension et la navigation dans la détresse émotionnelle et nous voulons que chacun.e puisse accéder à ces options, peu importe son statut, ses capacités, ou son identité.

Le projet Icarus nous aide à dépasser l’aliénation et touche au véritable potentiel qui s’étend entre le génie et la folie. Nous sommes membres d’un groupe qui a été mal compris et persécuté à travers l’histoire, mais qui a également été à l’origine de certaines des créations les plus extraordinaires de ce monde. Sensibilités, visions, et inspirations ne sont pas nécessairement des symptômes de maladie, ce sont des dons qui nécessitent d’être cultivés et dont il faut prendre soin. Lorsqu’ils sont honorés et cultivés, ces dons peuvent poser les fondations d’une société plus sensée et plus compatissante. En tant que communauté d’aide mutuelle, nous entrelaçons les fils de la folie et de la créativité pour inspirer de l’espoir et de la transformation dans un monde oppressif et abîmé.

___________________________________________________________________

NOS PRINCIPES :

1. Auto-détermination. Nous respectons le langage que les gen.tes utilisent pour comprendre leurs expériences et la manière dons les gen.tes choisissent de naviguer dans leur détresse. Nous embrassons la diversité, la réduction des risques et l’auto-détermination. Chacun.e est bienvenu.e, qu’iel soutienne l’usage de drogues psychiatriques ou non, et peu importe qu’iel s’identifie avec les catégories diagnostiques ou non.

2. Au-delà du modèle médical, Icarus est un sanctuaire pour que les gen.tes créent leurs propres définitions de la santé et du bien-être. Nous sommes en train d’explorer un territoire inconnu et nous ne nous dirigeons pas à l’aide des cartes par défaut tracées par les professionnel.les de la santé et les compagnies pharmaceutiques. Nous créons de nouvelles cartes.

3. Nous éduquer par nous-même à propos des différentes options. Nous remettons en question ce que nous entendons dans les médias et ce que nous lisons dans les brochures des cabinets médicaux. Nous recherchons des traitements médicaux, apprenons tout ce que nous pouvons sur leurs risques et leurs effets bénéfiques, et respectons le rôle que les croyances personnelles et l’intuition jouent dans la prise de décision. Nous explorons un spectre d’approches, et encourageons chacun.e à faire des choix informés.

4. Équilibrer bien-être et action. Nous nous entraidons à rester en équilibre et sur terre de manière à ce que nous puissions utiliser nos dons pour rendre le monde dans lequel nous vivons meilleur, plus beau et plus intéressant. Ensemble nous nous efforçons de créer des vies pleines et indépendantes pour nous mêmes où le but ultime n’est pas seulement de survivre, mais de s’épanouir et se transformer.

5. Accessibilité. Nous demandons plus d’options pour la compréhension et la navigation dans la détresse émotionnelle et nous voulons que tout le monde ait accès à ces options, peu importe son statut, ses capacités, et son identité. Nous cherchons à créer des espaces et des ressources qui permettent l’inclusion de tout le monde.

6. Justice sociale. Nous reconnaissons que nous vivons tou.tes dans un monde fou et que trop nombreux.ses d’entre nous luttent contre un héritage continuel d’abus, de colonisation, de racisme, de validisme, de sexisme, et d’autres formes d’oppressions entrecroisées. Nous affirmons que la justice sociale est le fondement de sociétés saines et encourageons les relations de soutien libérées de violence et d’oppression.

Commenter cet article