Paroles de "pavillon 36" de Bérurier Noir

 

Des infirmiers-charcutiers
Viennent pour te casser la tête
Tu te masturbes d'vant la télé
Ils te camisolent comme une bête
Des psychiatres-policiers
Viennent pour t'électrocuter
Tu peux crier, tu peux pleurer
Il n'y a que les murs pour t'écouter

Pavillon 36, j'veux pas être oublié
Pavillon 36, ma pensée rectifiée
Pavillon 36, ma tête a explosée
Pavillon 36, tout électrocuté

Au pavillon des oubliés
Ça sent la merde et le vomi
Un pauv'gars lobotomisé
Tape dans ses mains et dans sa pisse
Un autre juste déconnecté
Prostré, sans mots, reste accroupi
Ici, vous êtes bien à Villejuif
Quartier des crimes thérapeutiques

Pavillon 36, top-secret médical
Pavillon 36, je suis un animal
Pavillon 36, électrocannibale
Pavillon 36, la mort ultrabrutale

Non ce n'est pas la Thaïlande
Il y a des quoi avoir les glandes
Au pavillon des oubliés
Les malades ont des chaînes aux pieds
Alors messieurs les pisse-copies
Qu'attendez-vous pour dénoncer
Vous qui voulez de l'éxotisme
L'enfer est là sous notre nez

Pavillon 36, j'veux pas être oublié
Pavillon 36, ma pensée rectifiée
Pavillon 36, ma tête a explosé
Pavillon 36, tout électrocuté!

Sous les coups de bottes ferrées
Des piqûres à l'eau dans les fesses
Plus pouvoir s'asseoir ni bouger
Les électrochocs font le reste
Si pour vous c'est pas d'la torture
Alors Pinochet est une fée
C'est vrai qu'ici il y a des ordures
Qui finissent par d'venir députés

Pavillon 36, top-secret médical
Pavillon 36, je suis un animal
Pavillon 36, électrocannibale
Pavillon 36, la mort ultrabrutale

Non ce n'est pas en Sibérie
C'est dans la banlieue de Paris
Qu'on applique la démocratie
A grands coups de lobotomie
Non ce n'est pas en Thaïlande
Excusez-moi j'ai envie d'rendre
Pour te guérir on te détruit
Quelle pourriture la psychiatrie...

Pavillon 36, j'veux pas être oublié
Pavillon 36, j'veux pas être enfermé
Pavillon 36, j'veux pas être oublié
Pavillon 36, j'veux pas être interné