Samedi 4 décembre 2021 à Rennes 6e Journée commémorative pour Babacar Gueye

Publié le

Affiche. Texte du haut : Contre les violences policière et racistes, Jutice pour Babacar. Au centre : photographie de Babacar Gueye, souriant. Texte du bas: 6e journée commémorative, 04 Déc. 2021, 14h Maurepas Rennes, Rue Guy Ropartz / bUS 9 -14 / Arrêts Europe - Gast, Collectif Vérité et Justice pour Babacar Gueye

TW : meurtre, violences policières racistes et psychophobes.

Babacar Gueye a vécu à Rennes moins d’un an. Il avait parcouru un long et dangereux périple en partant du Sénégal pour arriver jusque là. Les personnes exilées sont particulièrement exposées à de multiples formes de violences qui ont bien évidemment des répercussions sur leur santé mentale. Un soir de décembre 2015, Babacar Gueye n’allait pas bien, il traversait une crise psychologique et alors que son ami a appelé les pompiers, c’est la police qui est venue. Loin de le secourir, ils lui ont tiré dessus et lon tué.

Suite à son décès, certaines personnes ont voulu minimiser ce meurtre, sous prétexte que Babacar Gueye aurait été un "fou" qui aurait donc mérité ce qui lui est arrivé. Si absolument personne ne mérite d’être tué'e par la police, le fait qu’il s’agisse d’une personne en situation de crise psychologique devrait au contraire être considéré comme une circonstance aggravante. La police n'a pas à intervenir dans des situations qui relèvent de soins de santé d’urgences et lorsqu'elle le fait, cela revient à criminaliser les problèmes de santé psy. Les interventions policières ont surtout tendance à aggraver la situation en augmentant le stress de la personne. Or il est parfaitement possible de concevoir de véritables méthodes de gestion de crises non-violentes et bienveillantes. Les alternatives qui ont fait leurs preuves ne manquent pas, elles se multiplient partout dans le monde (voir ressources plus bas). Ce qui manque cest la volonté collective de les mettre en place.

Le Collectif Justice et Vérité pour Babacar Gueye appelle à un rassemblement ce Samedi 4 décembre 2021 dans Maurepas pour la 6e commémoration de la mort de Babacar et demander la mise en inculpation des responsables de sa mort.

Pour Babacar Gueye et toutes les victimes de violences policières, continuons à honorer leur mémoire et à nous battre pour la vérité et la justice !

Le communiqué du Collectif Justice et Vérité pour Babacar Gueye :

RESSOURCES :
- Le livret de santé pour les personnes migrantes du Comede, disponible en 15 langues. Le Comede propose aussi une "permanence téléphonique santé mentale nationale"
- "Soutien psychologique et social : Où trouver de l’aide?", par le Collectif Perspective. Une liste d’associations et autres structures apportant du soutien psychologique et social à des personnes d’origines africaines, notamment exilées.
La brochure "Santé et discriminations : s'informer et se défendre" par l'association déCONSTRUIRE et le Collectif Perspective.

En anglais :
- "Defund the Police - Invest in Community Care : A Guide to Alternative Mental Health Crisis Responses" par le Collectif Interrupting Criminalization
- Revue de littérature sur les alternatives à la coercition en santé mentale de l’ONU
- Reimagining Crisis Support de Tina Minkovitz
- Cradle Community : "Construire les outils dont on a besoin pour se soutenir mutuellement"